Saison VTT : Floriane Pugin, version montagne

4 janvier 2014 - 19:10

Saison VTT : Floriane Pugin, version montagne.......UNIVERSALBIKERACING

Après quatre années sous les couleurs Scott, Floriane Pugin évoluera au sein de sa propre structure la saison prochaine. Et les projets ne manquent pas.

Ca commence par une nouvelle que l’on apprend au bout du fil : « Je ne suis pas conservée chez Scott. A vrai dire, je m’y attendais un peu et je ne suis pas surprise. Je suis en train de travailler sur la saison prochaine. Je vous tiens au courant rapidement… » Deux mois plus tard, on retrouve la haut-savoyarde sur une péniche lyonnaise. Autour d’une bière, on fait tranquillement le bilan. Floriane n’a que 24 ans mais on l’impression de l’avoir toujours vu évoluer sur le circuit. Sur un vieux Scott voltage tout d’abord, puis avec Vario mais aussi avec un Mountain Cycle, marque avec laquelle la demoiselle décrochera le titre mondial des juniors en 2007 sur la piste de Fort William. En 2008, elle tente une première expérience à l’étranger avec les Italiens d’Iron Horse Playbiker. Son arrivée chez les transalpins coïncide également avec ses premiers podiums mondiaux. Elle terminera d’ailleurs la saison à la 2e place de l’épreuve de Schladming. En 2010, elle rejoindra la structure Scott de l’ancien pilote suisse, Claudio Caluori.


2011 : la désillusion de Champéry

Entre 2008 et 2010, Miss Pugin ne quitte pas le groupe France et continue de progresser dans la hiérarchie. Mais en 2011, elle décroche la timballe à Léogang : première victoire en Coupe du monde ! « Ca reste un souvenir énorme ce que j’ai vécu ce jour là», confie t-elle dans un sourire. 2011 aurait pu être son année. Elle bouclera d’ailleurs la saison de Coupe du monde à la 2e place, sa meilleure performance. Dans la foulée de Leogang se profile les Mondiaux de Champéry en Suisse. Justement, la station helvétique se situe à quelques kilomètres de Châtel dont elle porte les couleurs. Champéry, c’est presque un mondial à la maison. Et sur une piste ultra engagée, la demoiselle a le titre planétaire dans les guiboles. L’aventure s’arrêtera durant les entraînements. Un gros gadin l’empêchera de toucher du doigt l’arc-en-ciel. Floriane ne le sait pas encore, mais c’est le début de deux années galère à jongler avec les blessures diverses. Illustrations avec la saison 2013 : elle remporte pour la première fois le Championnat de France élites mais elle ne pourra pas la terminer la saison, sa dernière avec Gstaad Scott,  après une chute en Norvège lors de la dernière manche de la Coupe du monde.

« Pour 2014, ce n’est pas un arrêt,
juste une manière différente de voir les choses »

Contrairement à une certaine tendance actuelle, Floriane Pugin ne veut pas se laisser bercer par les sirènes de l’enduro.  « C’était le moment pour moi de faire le bilan sur ce que j’avais envie de faire», confie – t-elle. 2014 sonnera donc comme un retour aux sources pour la miss des Haute – Savoie : « Je vais être soutenue par le magasin Pit Stop. Le propriétaire est Kevin Joly, il a été le mécano de Gracia et l’on se connaît depuis longtemps. La marque de fringues Indem, également basée dans le département, sera aussi de l’aventure… »  Côté vélo, les choses ne sont pas encore totalement défini : « Je vais prendre une décision dans peu de temps. » Et le programme, alors ? Floriane explique : «Je n’ai plus envie de faire les pistes où je ne m’éclate pas. C’est certain que je ne serais pas à Pietermaritzburg. J’aurais beau faire ce que je veux, je n’y arrive pas. Je vais rouler en Coupe du monde, mais sur peu de manches. Je pense aussi faire quelques courses régionales que je n’ai pas pu faire depuis de nombreuses années. Si la piste me plaît, je pourrais aussi revenir sur les Coupes de France… » Cette « réorientation » de carrière se profile en même temps que son entrée dans la vie professionnelle. Alors qu’elle ne tardera pas à boucler ses études d’ingénieur à l’Insa (Institut national science appliquées), Floriane annonce : « Je veux aussi en profiter pour faire autre chose que du VTT… J’ai des projets autour de la montagne… » Excellente skieuse, la demoiselle a déjà parcouru le globe à la recherche de la meilleure trace, comme lors d’un séjour au Japon avec une bande de potes. A 24 ans, Floriane Pugin s’apprête à débuter une nouvelle carrière. Pas moins intense, juste un peu différente. Et toujours le cœur accroché aux montagnes.

Pugin en Bref
Née le 17 avril 1989

Palmarès :
Championnat du monde : 4e (2008 - 2010 - 2012); 5e (2009); 1ère juniors (2007); 2e juniors (2006)
général de la Coupe du monde : 6e (2013); 8e (2012); 2e (2011); 4e (2010-2009)
Vainqueur d'étape : Leogang (2011)
Championnat d'Europe : 1ère élites (2009); 1ère juniors (2006-2007)
Championnat de France : 1ère élites (2013)

Par Frédéric Machabert - crédit photo Archives Bruno Donnangricchia

Commentaires

ACTUALITES

LIENS ET INFOS