TEAM EMERAUDE COMPETITION : site officiel du club de cyclisme de ST CAST LE GUILDO - clubeo

Championnat d’Europe : Au pied du podium pour commencer

22 juin 2013 - 09:16

Championnat d’Europe : Au pied du podium pour commencer

 

 

 

 

 

 

 

 

La France avec Marotte, Sarrou, Perrin Ganier et Bresset prend la 4e place d’un relais des nations atypiques tracé dans le centre ville de la capitale helvétique. Déjà championne du monde, l’Italie s’impose devant la Suisse et la République Tchèque.

Cela paraissait très, très compliqué. Neilo Perrin Ganier n’allait pas tarder à passer le relais en tête à Julie Bresset. Mais derrière la championne olympique, Kerschbaumer (Italie), Cink (République Tchèque) et Nino Schurter pour la Suisse rêvaient tous d’une première médaille sur les Championnats d’Europe. La championne olympique commente : “J’ai préféré ne pas regarder derrière moi ! Ils étaient à côté de moi pourtant ! C’est la première fois que l’on adoptait cette stratégie là, ce n’était pas évident. Sur ce genre parcours très court où l’effort se rapprochait plus du XCE, il ne fallait pas se poser de questions…” Seul coureur à faire ses débuts dans le relais tricolore, Neilo Perrin Ganier se satisfait de cette médaille en chocolat (Suisse, normal…) : “Je suis parti en tête suite au relais de Jordan. Mon rôle était de creuser l’écart au maximum pour que Julie puisse partir avec un peu de marge. Je suis content pour une première expérience…” L’an passé, Jordan Sarrou avait connu la frustration de voir la titre planétaire du relais s’envoler dans le sprint final. Aujourd’hui sur une boucle mi-urbaine, mi naturelle, il a connu des difficultés pour doubler des concurrents : “Il y avait très peu d’écart entre les équipes et ce n’était pas toujours évident de doubler…” Membre de l’équipe championne en 2011 et habituel dernier relayeur, Maxime Marotte a eu la lourde tâche de lancer le quatuor français : “C’était atypique, surtout pour ceux qui débutaient. C’était hyper tactique, je pense que je ne me suis pas trop mal débrouillé…” Yvon Vauchez, sélectionneur de l’équipe de France, explique les raisons du changement de tactique : “On a voulu tenter, ce n’est pas passé. Le Championnat d’Europe est aussi l’endroit où l’on peut se permettre d’effectuer des essais en vue des Mondiaux. Je ne suis pas d’accord quand on dit que cette stratégie là ne marche pas. On voulait jouer toutes les cartes qui vont vite d’entrée.” Suite des Championnats d’Europe demain à 19 heures pour le XCE avec Cécile Ravanel, Fabien Canal, Titouan Perrin Ganier et Thibaut Geneste engagés.

Commentaires

ACTUALITES

LIENS ET INFOS