TEAM EMERAUDE COMPETITION : site officiel du club de cyclisme de ST CAST LE GUILDO - clubeo

Saison VTT : Myriam Nicole se sent pousser des ailes !

4 juin 2013 - 21:57

Saison VTT : Myriam Nicole se sent pousser des ailes ! .............UNIVERSALBIKERACING

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après Yannick Granieri (Slopestyle), l’Héraultaise du team Commençal Riding Addiction rejoint l’écurie Red Bull au même titre qu’Aaron Gwin ou encore Rachel et Gee Atherton. Pas mal d'évolutions pour la championne de France 2011 qui s'envole aujourd'hui pour Fort William. Interview.

Raconte nous comment tu es devenue pilote Red Bull ?
Une personne chargée de superviser les meilleurs athlètes est installée dans chaque pays. Elle veille aux résultats et aux comportements extra sportifs. Cela faisait 5 ans que Red Bull m'avait contacté mais c'était encore trop tôt à l'époque. C'est une fierté qu'ils me fassent confiance.


Comment s'est passé ta préparation cet hiver ?
J'ai pu m'entraîner à Chambéry (elle est étudiante au Centre d’études pour les sportifs de niveau international) et aussi faire des tests avec l'équipe sur la piste de San Romolo en Italie. J'ai aussi fait du ski de fond et de la route pour le foncier.

Tu as aussi changé d'entraineur, tu es aujourd'hui suivie par Mickael Bouget (qui gère également Rémi Thirion ou Jean Christophe Péraud), que t'a t-il apporté ?
Il est très proche de moi étant donné qu'il vit en Suisse, c'est proche de Chambéry. Il s'adapte en fonction de la discipline. J'ai pu travailler le physique ce qui m'a permis de progresser dans les relances. Je peux aujourd'hui mieux emmener mon vélo et mieux tenir sur des pistes comme Pietermaritzburg (1).

Vous roulez cette année sur les suspensions de la marque BOS, quelles sont les différences remarquées ?
Il y a plus de possibilités dans la réglages, on peut adapter la réactivité des suspensions en fonctions du terrain. Par exemple, une piste comme Fort William où il y a des passages rapides dans des pierres, les suspensions absorberont les chocs en fonction de nos besoins.

Dans quelle état d'esprit abordes-tu la première manche de la coupe du monde à Fort William (Ecosse) ?
Je suis motivée et sereine, l'ambiance dans le team est bonne. Je me fais plaisir sur le vélo, ça s'annonce bien, je suis confiante.

Quelles sont pour toi les concurrentes à surveiller cette année ?
Il y a Rachel Atherton bien sûr qui roule vite et qui a un bon profil pour la descente, elle est grande et très technique. Mais il y a aussi les Françaises avec notamment Floriane Pugin qui revient bien, on est toutes assez proches les unes des autres.

Tu t'es fixée des objectifs précis pour cette saison ?
Les coupes du monde et le championnat du monde, en espérant remporter une coupe du monde cette saison (2), mais comme j'ai dit, d'avoir de bonnes sensations et me faire plaisir sur le vélo.
(1) La piste Sud Africaine qui accueillera les Championnats du monde cette année comporte une section de plat d'une trentaine de secondes. C'est la seul manche où les pilotes utilises des tiges de selles télescopiques.
(2) Elle avait remporté une manche de coupe du monde sur la piste italienne de Val Di Sole en 2011. Un circuit qu'elle retrouvera dans deux semaines pour la deuxième manche de la coupe du monde.

Commentaires

ACTUALITES

LIENS ET INFOS