TEAM EMERAUDE COMPETITION : site officiel du club de cyclisme de ST CAST LE GUILDO - clubeo

Mondiaux juniors : La désillusion française

8 septembre 2012 - 15:18

Mondiaux juniors : La désillusion française.... Universalbikeracing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après trois victoires en Coupe du monde cette saison, les moins de 18 ans tricolores pouvaient logiquement nourrir de grosses ambitions au départ de l’épreuve de Saalfelden. Elles repartent sans médailles…

 

Perrine Clauzel s’est battue jusqu’au bout. Pointée à une quinzaine de secondes du trio de tête en début de course, l’Alsacienne n’a jamais pu revoir les prétendantes au podium. Mais la championne de France juniors 2011 préférait ne retenir que le positif, même si la médaille n’est pas au bout : “J’ai chuté durant les recos et l’on a changé ma selle. Pendant la course, j’ai eu pas mal de douleur.” Seule face à trois filles, Clauzel n’a rien lâché dans une guerre psychologique qu’elle savait compliquée : “Je ne sais pas ce qui m’a manqué pour revenir, peut-être un peu de force. C’était difficile de rester concentrée, je voyais que l’écart grandissait alors que j’avais l’impression de garder le rythme.” Cette relative satisfaction tranchait avec la détresse de Margot Moschetti. La Monégasque du team Scott rêvait d’une médaille, voire du titre mondial qu’elle avait dans les jambes. Sa saison presque parfaite avec un titre national, une médaille d’argent européenne et deux victoires en Coupes du monde lui laissait entrevoir le meilleur. Mais tout s’est enrayé dès le départ : “Elle est tombée et visiblement après les vitesses ne fonctionnaient plus correctement. C’est dur pour elle” confiait Yvan Clolus, l’entraîneur national des juniors. Alors qu’elle n’était jamais descendue du podium cette saison, toutes courses confondues, Moschetti prend aujourd’hui la 9e place. Et à l’arrivée, aucun mot ne parvenait à la consoler… Mais a 18 ans, la révélation de la saison juniors a prouvé qu’elle avait une sacrée classe et un énorme moteur. Et s’il lui faudra peut-être du temps pour accepter sa déception, Moschetti a rendez-vous avec l’avenir.

Commentaires

ACTUALITES

LIENS ET INFOS