TEAM EMERAUDE COMPETITION : site officiel du club de cyclisme de ST CAST LE GUILDO - clubeo

Mondiaux juniors : La belle jeunesse française

8 septembre 2012 - 21:03

Mondiaux juniors : La belle jeunesse française....................universalbikeracing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Derrière le Néo - Zélandais Anton Cooper, intouchable, le groupe tricolore a signé un mondial de toute beauté avec Koretzky (2e), Carod (3e) sur le podium. Il y a huit ans que la France n'avait pas eu deux garçons sur le podium.

Il n’y avait pas de frustration sur ce visage. Juste la sensation du devoir accompli. Victor Koretzky a abandonné son maillot irisé à Anton Cooper, mais le Languedocien sait qu’il n’y avait rien à faire aujourd’hui face au pilote Trek. Après avoir remporté trois étapes de la Coupe du monde cette saison, le Français était au rendez-vous aujourd’hui sur le circuit de Saalfelden. En début de course, il a même tenté crânement sa chance face au Néo - Zélandais. Une avance d’une petite dizaine de secondes que le Kiwi ne mettra pas longtemps à boucher avant de prendre inexorablement les devants. Champion du monde en titre, Koretzky repart d’Autriche avec l’argent de l’individuel après celui du relais : “ On a tenu notre rôle. Je ne pouvais pas être meilleur que ça, Anton était vraiment le plus fort aujourd’hui. On le savait, ce n’est pas une surprise. Quand j’ai vu qu’il était au dessus, j’ai préféré attendre Titouan (Carod).” Face à son pote, Koretzky ne loupe pas l’occasion de prendre la 2e place : “A la fin, j’ai pu voir que j’avais les jambes pour faire deuxième. L’an passé je gagné, là je réponds à nouveau présent je suis vraiment satisfait !” Mais alors qu’il s’apprête à prendre des vacances sportives (“parce que maintenant c’est l’école” souffle t-il”), Koretzky se projette vers la saison prochaine : “Je suis hyper motivé et je vais m’entraîner dur cet hiver pour être au niveau…” Vice - champion d’Europe, champion de France, le Drômois Titouan Carod boucle sa saison avec le bronze des Mondiaux. Derrière Koretzky, il est la révélation de la saison : “Je suis vraiment super content, c’est un plaisir encore plus fort que la médaille aux Europe ! Cooper était au dessus mais une course n’est jamais finie avant la fin et c’est ce que l’on a fait. On ne pouvait pas faire mieux. j’ai craqué dans le dernier tour. Dans les descentes, Victor et Anton en 29 pouces allaient beaucoup plus vite que moi.” L’an prochain, Carod débarque dans la catégorie des moins de 23 ans. Malgré une saison énorme, il envisage les choses avec humilité mais non sans ambition : “Maintenant on va voir comment j’arrive à passer le cap entre les juniors et les espoirs, on va voir comment je vais négocier ça. Je sors d’une année exceptionnelle, que ce soit d’un point de vue individuel ou alors collectif, jamais je n’aurais imaginé ça.”
Il y a huit ans, Stéphane Tempier et Maxime Marotte prenaient les 2e et 3e place des Mondiaux juniors. Aujourd’hui les deux hommes sont des piliers du groupe France en élites. Rendez - vous demain pour la jeunesse dorée du cross-country tricolore.
Les résultats

Commentaires

ACTUALITES

LIENS ET INFOS