TEAM EMERAUDE COMPETITION : site officiel du club de cyclisme de ST CAST LE GUILDO - clubeo

Coupe du monde : Chainel aux portes du top dix

24 juin 2012 - 19:34

Coupe du monde : Chainel aux portes du top dix...............UNIVERSALBIKERACING

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Onzième de la manche canadienne, Lucie Chainel s’est dépouillée aujourd’hui sur le circuit du Mont Sainte-Anne. Mais la Vosgienne continue de progresser dans la hiérarchie…

Coupe du monde : Chainel aux portes du top dixEn début de semaine, elle avait impressionné Pierre Lebreton lors des reconnaissances. Alors qu’elle n’avait jamais posé ses roues sur le circuit du Mont Sainte – Anne, elle arrive au sommet de la « Béatrice », un pierrier en descente où l’erreur n’est pas vraiment permise. Le team manager adjoint de l’équipe BH Sr Suntour Peisey Vallandry explique : « En fait, les coureurs s’arrêtent en haut pour regarder la trajectoire. Généralement, la première fois c’est assez impressionnant de débarquer sur cette partie. Là, elle ne s’est même pas posée la question. » Elle est comme ça la Vosgienne, détachée et détendue. 530e du classement mondial au 20 mars, elle a depuis réalisé une Coupe du monde : Chainel aux portes du top dixremontée spectaculaire avec en point d’orgue une 14e place sur l’étape de la Bresse. Pour sa première visite en Amérique du Nord, il était intéressant de voir le comportement de celle qui fut sacrée en janvier dernier championne de France de cyclo-cross. Et cette mère de famille n’a pas froid aux yeux. Dans le premier tour, elle roule dans le top cinq et ne se soucie pas d’avoir Gunn Rita Dahle et consorts dans la roue. Même si la suite a été plus difficile, le constat est là : le top dix n’est pas une chimère. A l’arrivée, elle prend la onzième place avec le sentiment d’avoir tout donné : « Sur les autres manches, je n’avais pas terminé trop mal. Là, je me suis dépouillée. Je suis peut-être partie un peu vite, mais je voulais tenter le truc. Dans la descente technique, une fille a hésité devant moi alors je suis descendue à pied. J’ai perdu des places et je n’étais plus trop en confiance après. En début de saison, mon objectif était d’être entre dix et quinze et la je ne suis pas très loin. Au final, je suis contente de ma journée. » En janvier, Michel Hutsebaut avait tenté le pari d’engager Lucie Chainel alors qu’elle n’avait pas couru en VTT depuis la fin 2005. Quelques semaines plus tard, la voilà parmi l’élite mondiale.
Photos Julien BARETY

Retrouvez les meilleures images de la journée par ici

Commentaires

ACTUALITES

LIENS ET INFOS